Van Ruysdael conseil l’isolation thermique en cohérence avec la construction d’un bâtiment. 

construction du bâtiment en équilibre

L’isolation thermique du verre est souvent exprimée par un coefficient appelé Ug (W/m2.K). Récemment encore, on affirmaitque plus le coefficient Ug étaitbas et l’isolation efficace, plus on pouvaitfaire des économies d’énergie. Des études ont montré que, dans les constructions existantes, c’est souvent le contraire qui est vrai. L’efficacité est plus grande lorsque la valeur d’isolation est mise en équilibre avec la construction du bâtiment et son utilisation. On obtient en outre ainsi un cadre de vie plus sain.

la surface la plus froide

Dans les constructions existantes, il est évidemment préférable que le verre reste la surface la plus froide pour pouvoir contrôler le déplacement de l’humidité, une hausse de la consommation d’énergie, la formation de moisissure et les autres conséquences malsaines. Le plus souvent, les vitrages isolants Forte Isolation Van Ruysdael, avec une valeur Ug d’environ 3,0-3,5W/m2.k, offrent dans ces situations les meilleures performances.

référence

La valeur d’isolation Ug du vitrage simple mince est de 6,0W/m2.K et la valeur Ug d’un vitrage double ou triple super isolant est d’environ 1,0W/m2.K. Le verre isolant Forte Isolation Van Ruysdael a trouvé exactement l’équilibre entre les deux.