des écrits mentionnant les vitres dans les églises (300 ap. J.-C.)

Il ne reste de cette période aucune vitre d'origine. Heureusement des écritures indiquent clairement l'utilisation des vitres dans les églises. Quand on avait les moyens d'utiliser des matériaux très précieux, on employait également de l'albâtre ou du mica.

Les vitres sont agréablement utiles dans nos régions, on est protégé des intempéries alors que la lumière rentre. Et en ouvrant son regard sur l'extérieur on reste en contact avec le monde.