Verre coulé, continu

La technique du verre coulé se finalisait en procédé continu. Le verre liquide est envoyé entre deux rouleaux lamineurs.

La distance entre les deux rouleaux détermine l'épaisseur du verre. Entraîné par le tapis transporteur, le ruban de verre arrive dans le four de recuisson pour être refroidi. Ainsi on produit un verre de qualité supérieure avec une épaisseur régulière.

Ce verre nécessitait également un polissage. La meilleure qualité s'intitulait verre 'cristal'.

Verre coulé, continu | Van Ruysdael