verre coulé, discontinu

Les Romains fabriquèrent déjà leurs vitres de cette manière. Du verre liquide était versé sur une table en pierre lisse et ensuite étiré.

Le processus moderne ne diffère pas beaucoup. La masse de verre liquide est versé sur une plaque lisse et étiré à l’aide d’un rouleau.

Par la suite, le verre doit refroidir lentement. Après un processus compliqué et long, le verre est poli jusqu’à faire disparaître les imperfections et rendre le verre transparent.

Le verre coulé était surtout employé pour la fabrication de grandes surfaces comme les vitrines et les grands miroirs.