Wubbo Ockels incite l’humanité à changer de cap.

Le cri du cœur de l’astronaute néerlandais Wubbo Ockels, juste avant sa mort, n’est pas passé inaperçu. Les dernières années Wubbo Ockels était actif, au TU (université technique) Delft, en tant que professeur en technologies durables. Il avait initié le projet « de Groene Grachten* » à Amsterdam, un projet auquel Van Ruysdael participe. Dans sa lettre d’adieu Wubbo Ockels incite l’humanité à changer de cap.

Juste avant sa mort Wubbo Ockels à écrit une dernière lettre. Dans ce document, publié dans le quotidien Néerlandais AD, il écrit ; « Arrêtons la destruction de la terre, de l’humanité, de nous-même »

La révolution industrielle a engendré une situation indésirable pour l’homme. Elle a provoqué une destruction rapide de la terre qui peut être inversé uniquement si nous changeons notre façon de vivre, « c’est assez, nous sommes allés trop loin !!! » écrit Wubbo Ockels Van Ruysdael partage le cri du cœur de Wubbo Ockels. Nous sommes gouvernés par des lois économiques, il nous manque une éthique mondiale. Selon Ockels notre survie est possible seulement si l’humanité réagit en tant qu’unité en prenant chacun sa responsabilité.

Avec ‘la nouvelle reflexion sur l’isolation’ Van Ruysdael souhaite porter une contribution à la mission de Wubbo Ockels. Cette nouvelle approche, sur une isolation moins drastique mais plus efficace, aide à donner un futur plus beau et sain au ‘Space Ship Earth.

Lisez ici la lettre de l’astronaute Wubbo Ockels (en anglais)

* le projet ‘de Groene Grachten’ à Amsterdam fait des recherche sur les moyens les plus efficace pour assurer la pérennité des constructions du siècle dernier en se basant sur les constructions typiques du bord des canaux en centre ville.

vers la page des actualités et des communiqués